Hack Belgium: 1500 personnes se réunissent pour changer la Belgique grâce à leurs projets

Jeudi 22 février 2018 — La deuxième édition de Hack Belgium se tiendra dans tout juste deux mois. Objectif de ce grand hackathon, qui rassemble pas moins de 1000 participants et 300 experts plus ou moins réputés : lancer de nouveaux projets pour faire face aux défis les plus urgents de la société. Les participants du secteur privé comme du monde académique sont chaque jour plus nombreux à s'inscrire à l'événement, qui se tiendra les 26, 27 et 28 avril. Les organisateurs sont plus que satisfaits, même s'ils s'emploient toujours à apporter une plus grande diversité à l'événement. 

Des experts de la société et des technologies de haut niveau
Dans le cadre de Hack Belgium, des experts, connus et moins connus, se pencheront avec les participants sur les solutions innovantes possibles pour répondre à douze défis sociétaux. Chacun de ces douze défis a été défini sur la base des objectifs de développement durable des Nations unies et en collaboration avec un mentor, chargé de définir les ateliers de l'événement et de désigner les autres experts présents sur place. Voici un aperçu du programme :

Défi sociétal

Mentor

 

Économie circulaire

Yolan Gielen

Flanders Circulair

Mode circulaire

Jasna Rokegem

Jasnarok

Villes diversifiées et dynamiques

Bart Somers

Ville de Malines

Une ère nouvelle dans l'alimentation

Joris Depouillon

FOODWIN

Santé préventive

Koen Kas

HealthSkouts

Des médias crédibles et attrayants

Floris Daelemans

VRT Sandbox

Une mobilité rapide et propre

Cathy Macharis

VUB

Des financements transparents et rapides

 à confirmer 

 

Transition énergétique

Johan Driesen

EIT InnoEnergy, KULeuven

Un enseignement à l'épreuve du temps

Caroline de Cartier

TeachforBelgium

Les industries manufacturières intelligentes

 à confirmer

 

Un nouveau rapport avec les océans

Laurenz-Frederik Pauli  Marianne Martens

Blauwe Cluster

Greenbridge

Un vrai travail pour tous

Fons Leroy                         Marie-Kristine Vanbockestal

VDAB                                         FOREM

Brice Le Blévennec, CEO Emakina Group, qui sera présent en tant qu'expert:

"L’innovation technologique est une culture qui se développe au sein d’écosystèmes qui se développent sous l'ombrelle de grandes entreprises : startup, solution providers, freelances, …  Par sa petite taille la Belgique n’a pas permis l’emergence de tel grands champions et notre écosystème de l’innovation est dispersé entre Gand, Bruxelles, Anvers, …  Hack Belgium a un role pivot de catalyseur qui permet en quelques jours de rassembler les acteurs de l’innovation autour de projets communs. En participant à Hack Belgium, on contribue à accélérer le tissage des noeuds du réseau et à en renforcer les liens. C’est essentiel."

Hack Belgium entend encourager les 1000 participants à résoudre douze défis sociétaux, notamment en leur montrant ce dont sont capables les dernières technologies. Dix technologies innovantes seront ainsi présentes sur l'événement, qui seront chacune représentées par un expert belge de haut niveau : 

Technologie

Mentor

 

IA et analytique

Eric Cattoir

IBM

Blockchain

Sebastien Arbogast

Epseelon

Digital Fabrication

Ann Peeters

EHB

Drones et industrie aérospatiale

Guerric de Crombrugghe

beSpace + Antwerp Space

IdO

Tom Casaer

Allthingstalk

Robotique

Francis Wyffels

UGent

Véhicules autonomes

Peter Hellinckx

UAntwerpen

Le bio en tant que technologie

Winnie Poncelet

Reagent

Technologies énergétiques

Johan Geysen

VITO

RV et RA

Cederic Haverbeke

Edorble

Leo Exter, co-fondateur de Hack Belgium :

"On voit souvent ces technologies comme une menace en raison de leur capacité à remplacer un grand nombre d'emplois. Avec Hack Belgium, nous voulons faire en sorte que ces technologies soient appliquées dans l'intérêt de la société au sens large et créent de nouveaux emplois." 

Rencontre entre le secteur privé, le secteur public et le monde académique
L'UCLouvain, la KULeuven, l'université de Gand, l'université d'Anvers, l'Antwerp Management School, la VUB et la LUCA School of Arts ont prévu d'envoyer des experts et des étudiants pour participer à l'événement. La VUB est l’acteur le plus important, puisqu'elle a prévu d'envoyer cent étudiants, pour qui l'événement sera l'occasion de créer leur tout premier projet professionnel. Du côté du secteur privé et du secteur public, IBM, Hello Crowd, Elia, de Watergroep, Syntra Vlaanderen, Infrabel, le Forem, le VDAB, Digtial Wallonia et IMEC seront présents. C’est ce mélange de talent académique, d'enthousiasme estudiantin et d'expérience professionnelle qui s'est avéré la clé de la réussite de l'événement l'année dernière.

Lisa Lombardi, expert chez Digital Wallonia :

"Il nous paraît essentiel de soutenir un événement tel que Hack Belgium car il est basé sur une dynamique de co-création et d’utilisation du numérique pour relever les défis de notre société qui s’inscrit parfaitement dans la lignée de Digital Wallonia. L’objectif de création de nouveaux business basés sur les idées et les innovations générées par ces trois jours de remue-méninges nous séduit également et cadre entièrement avec la logique entrepreneuriale que nous encourageons pour tous les Wallons. Enfin, cet événement nous permet de mettre les compétences de notre région en valeur et au service des projets développés via une participation d’experts de l’Agence du Numérique et de nos Digital Wallonia Champions."

Pour une plus grande participation féminine
L'année dernière, un participant sur trois seulement était une femme, et la plupart des experts étaient des hommes. Les organisateurs s'emploient à améliorer la parité cette année.

Leo Exter :

"Hack Belgium se veut un événement pluriel, qui représente l'ensemble de la Belgique. Nous encourageons dès lors toutes les femmes qui le souhaitent à venir partager leur talent et leur expertise lors de l'événement."

Wilma Schippers Hack Belgium