Le Forem et le VDAB prêts à « hacker » le marché de l'emploi dans le cadre de Hack Belgium

La co-création pour répondre aux défis de demain

Mercredi 4 avril 2018 — Comment réagir face à la digitalisation et à la révolution sur le marché de l'emploi ? Les services publics de l'emploi, le VDAB et le Forem, ont décidé de faire équipe dans le cadre de Hack Belgium pour faire face aux défis auxquels sera bientôt confronté le marché de l'emploi en Belgique. Ensemble, les institutions vont chapeauter la thématique « Meaningful Work for all » (Un vrai travail pour tous) afin de préparer le marché belge de l'emploi à l'avenir et de trouver des solutions concrètes pour les demandeurs d'emploi. La deuxième édition de ce grand hackathon de trois jours, qui se tiendra du 26 au 28 avril prochains, rassemblera un millier de participants et près de 300 experts appartenant à différents secteurs. 

Un vrai travail pour tous
L'idée de Hack Belgium est d'amener des experts à faire équipe avec les participants pour, ensemble, aider la Belgique à faire face à l'avenir en imaginant des solutions concrètes à douze défis sociétaux. Chacun de ces défis est chapeauté par un mentor dédié, qui a pour mission de définir les thématiques des ateliers et d'inviter des experts. 'Un vrai travail pour tous' (Meaningful Work For All) est l'un de ces défis, qui sera chapeauté par une équipe composée de responsables du Forem et du VDAB.

100 talents pour hacker le marché de l'emploi
Les services publics de l'emploi wallon et flamand ont décidé d'envoyer pas moins de cent participants au hackathon. Parmi ceux-ci, on trouve de jeunes talents, mais aussi des experts et des demandeurs d'emploi ayant à cœur de tracer, ensemble, les lignes du marché de l'emploi de demain.

Cette présence conjointe du Forem et du VDAB est un atout pour le traitement des thématiques liées à l’emploi, qui constituent un réel challenge socio-économique. Ce hackathon, c’est non seulement une manière de challenger les compétences de jeunes talents, mais c’est aussi trouver ensemble des réponses à des problématiques que nous rencontrons dans la  réalité journalière. Les participants sont exposés aux problématiques qui sont les nôtres et leur défi, c’est de construire, avec l’aide d’experts, des solutions originales et efficaces. C’est du win-win pour tout le monde."
Marie-Kristine Vanbockestal, Administratrice générale du Forem

"La co-création est une valeur que le VDAB apprécie tout particulièrement. Nous prévoyons de recourir de plus en plus à ce mode de travail afin de produire des services innovants. Participer au Hack Belgium et jouer le rôle de mentor pour le défi lié à la thématique du Travail était une étape logique pour nous."
Fons Leroy, Administrateur général du VDAB

La vie après le Hack Belgium
Le Forem et le VDAB considèrent tous deux le Hack Belgium comme une plateforme permettant de concevoir et d'encourager les innovations tournées vers l'avenir.

"Nous avons lancé, il y a peu, la 'Work Out Room', ouverte à tous les acteurs du marché de l'emploi à la recherche d'inspiration, de conseils et d'une aide pour développer leurs idées innovantes. Nous voulons en faire un lieu de rencontre, où les gens pourront se rendre, une fois le Hack Belgium terminé, pour continuer à travailler sur les idées qui auront vu le jour dans le cadre de l'événement."
Fons Leroy, Administrateur général du VDAB

"L’intérêt de notre participation va beaucoup plus loin que le hackathon même. Nous avons en effet la volonté de mettre en place une équipe qui pourra prolonger les réflexions issues du Hack Belgium.”
Marie-Kristine Vanbockestal, Administratrice générale du Forem

Marie-Kristine Vanbockestal, Administratrice générale du Forem
Fons Leroy, Administrateur général du VDAB
Wilma Schippers Hack Belgium